Se connecter
News
COMMENTAIRES DE MATCH Sylvain Le Mezec

COMMENTAIRES DE MATCH Sylvain Le Mezec

il y a 4 mois

** M16 CADETS **

Stade de l’Au, Samedi 2 Février 2019, M16 SAM – Nord Alsace

COMMENTAIRES DE MATCH Sylvain Le Mezec

La semaine précédant le match avait vu les éléments se déchainer. Vent, froid, neige, pluie. Le meilleur présentateur météo se serait probablement planté magistralement si on lui avait demandé le temps qu’il aurait pu faire entre St Louis Neuweg et Village Neuf, samedi 2 Février.

Temps sec, 5-6°C, un peu de soleil pour réchauffer les esprits, des conditions idéales pour un match de début d’année. Dans une région qui ne compte que deux départements, un match Nord-Sud ne peut être qu’un derby. Il y avait aussi une revanche par rapport au match à Haguenau ou nous avions été reçu avec une bise cinglante que le pâle soleil ne pouvait adoucir.

Le match démarrait avec les envies biens marquées du coté SAM. Tom, libéré de la charge du capitanat, retrouvait l’agressivité du lion et ses jambes de guépard. Il est servi idéalement après un mouvement rapide initié par la paire de centre à partir d’une pénalité, intelligemment relayée par Anthony (je ne sais jamais lequel est lequel), la vitesse du ballon créée des espaces parmi les bleus, et Tom, balle verrouillée dans sa musette, file à toute berzingue vers la ligne d’en but pour aplatir ? Certainement pas, Tom met ses boosters en marche, décolle du sol, frôle la barre horizontale des perches et effectue un atterrissage digne de SpaceX pour débloquer le compteur Sud Alsace.

La marée bleu se fâche, et il ne faut pas attendre longtemps pour que les compteurs se retrouvent à égalité. Beaucoup d’encre a coulé ces derniers jours à propos du poids du pack, et Nord Alsace a su en user. Maul pénétrant et essai à la clé. Ce n’est pas suffisant pour museler les ardeurs locales. La recette du premier essais est reconduite, à nouveau de la vitesse, les gros d’en face restent scotchés sur le terrain tout de même un peu gras, coté gauche, Tom, lui encore traverse la défense, et sert, avant de prendre le dernier défenseur dans les bras, Disch idéalement placé le long de la ligne de touche. Disch allonge la foulée (à la Usain Bolt) et vient déposer le ballon derrière la ligne blanche. Les Rouges et Noirs reprennent les devants. Pourtant, ce ne sera pas avec ce score qu’on verra la mi-temps. Nord Alsace remet le bleu de chauffe et plante un essai en coin. 14-12 au repos.

On apprend plus de ses erreurs que de celles des autres. Chez nous aussi. Après une première mi-temps durant laquelle SAM a démontré ses qualités de vitesse, variation de jeu, envie et motivation, la poignée des gaz est restée bloquée à mi-course. Nord Alsace remet le couvert, fait monter les nerfs du sud par quelques chatouilles dans les rucks et regroupements (et on sait que dans le sud on a le sang chaud), et transperce le rideau défensif qui n’était pas remonté assez vite pour prendre les devants au score, devants qu’ils ne rendront plus à partir du 17-14. Les rouges et noirs en prennent un coup sur la casquette, continuent de rendre des ballons aux adversaires par des hors-jeux bien trop nombreux ou par des renvois au pied malheureux. Nord Alsace n’en avait pourtant pas besoin. Un peu de justice aurait du les voir sanctionnés pour projection au lieu d’un plaquage en règle, mais cela n’aurait peut être pas changé la fin du match, un peu à sens unique. Deux autres essais finiront le match avec un score final de 29 à 14. C’est assez flatteur pour les visiteurs, car avec plus de disciplines, nos protégés n’auraient pas redonné autant de bons ballons qui leur ont fait défaut à la fin du match.

Le tapé sur la table des visiteurs après le casse-croute a démontré un peu de manque de modestie des gars du nord. Le match retour-retour à Haguenau devrait être intéressant à voir. Le rendez-vous est pris.

D’ici là, je suis sûr que vos coaches vont vous faire travailler la prise de conscience des hors-jeux qui sont aussi graves dans les 22 adverses que dans les vôtres. Ils vous feront aussi travailler la position de la ligne horizontale de défense, car une ligne courbe en défense offre un joli salut à l’attaquant qui part balle en main pour contourner tout ce joli monde sans se faire toucher, nous on veut un rideau infranchissable.

Mais ils mettront aussi l’accent sur les qualités de vitesse, de création d’espace que vous avez su démontrer samedi. Votre envie et votre engagement ne seront pas non plus remis en cause, il faut juste les garder au-delà de la deuxième mi-temps, afin de pouvoir célébrer la victoire comme il se doit. Et c’est tout le bonheur qu’on vous souhaite.  

Sylvain Le Mezec


Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

FACEBOOK

Calendrier